samedi 5 mars 2011

verticalisation unipodale

On peut plus facilement étendre le genou et réduire le flexum en décubitus ventral.
la planche d'appui  dépasse l'axe de la table pour offrir un appui à l'avant pied
Si l'on attache un pied à la taille le patient  repose de tout son poids sur une seule jambe. C'est plus facile pour réduire l'équin.
On convient d'un code pour la douleur consentie: 
-  1 ça fait un peu mal mais je continue la progression vers la  mise en charge
- 2 j’arrête la progression mais je tiens la posture
- 3 j’arrête la posture
Il faut mesurer la durée totale de la posture  et voir si ça tient de plus en plus longtemps. 
Si le pied est très déminéralisé et scléreux à cause d'une non mise en charge depuis plusieurs mois le premier appui peut durer seulement 30 secondes le premier jour.
on continuera à progresser en temps et en charge.
On peut glisser une balance sous le pied pour vérifier objectivement la progression de la  mise en charge.

Raison de la verticalisation unipodale: 
Si la verticalisation n'est pas à 90° une  grande partie du poids part dans la table à l'oblique.
De plus: la verticalisation bipodale n’envoie que la moitié du poids du corps dans chaque pied. Or chaque pied reçoit plus que le poids total à chaque pas.

lundi 31 janvier 2011

Se mouvoir par le membre faible

Se tirer et se repousser alternativement par le bras faible ou la jambe faible renforcent les actions antagonistes.
 Renforcer le bras hémiparétique est important pour l'intégrer à la tenue du rollator. Le rollator est un excellent appareil d'apprentissage de marche car il permet la répétition des pas en se positionnant au milieu de l'appareil. Il corrige ainsi la propension à se déporter côté valide. 

mercredi 25 novembre 2009

Locked in syndrome ou pauci relationnel?

Dans le locked in syndrome la personne est fermée de l'intérieur. Elle a eu un accident vasculaire très bas dans le cerveau, au niveau du tronc cérébral. Tous les ordres qui descendent du cerveau sont interrompus. Elle peut parfois commander un mouvement de paupière qui permet d'établir un code objectif OUI NON. A partir de là, la personne peut réellement s'exprimer. (comme J Dominique Bauby qui a écrit ainsi le scaphandre et le papillon) http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Dominique_Bauby Dans les traumatismes crâniens, il y a eu un choc qui fait que le cerveau se cogne à l'intérieur du crâne, rebondit contre le crâne et va se cogner en face sur l'autre moitié de crâne. Le cerveau fait le ping-pong dans le crâne. Ce ping-pong détruit des neurones et des axones de façon diffuse. Quand la personne sort du coma et qu'elle alterne des phases de veille et de sommeil elle reste parfois incapable d'établir une relation. On parle de syndrome apalique, d'état végétatif .  de mutisme akinétique sans que les auteurs soient toujours d'accord pour justifier telle qualification plutôt que telle autre.
On parle maintenant d'état éveil non répondant, La personne n'est plus dans le coma mais on n'arrive pas à communiquer objectivement. S'il peut communiquer un peu sans code oui non , on parle  d'état pauci relationnel. (relation pauvre) .  
Tout commence avec le code OUI-NON tant qu'on n'a pas de code OUI NON on peut broder sur l'expression du patient.
 C'est ce que font les adeptes de l'écriture assistée ou communication facilitée. L'"orthophoniste" ou le communicant saisit la main du patient et "obéit" à son tonus. En fait elle lui dirige la main avec ses propres muscles sur les touches du clavier. C'est le cerveau de l'orthophoniste qui commande les muscles de l'orthophoniste qui guide le doigt du patient. Ce n'est donc pas le patient qui s'exprime mais celui qui tient le doigt! Il semble que ce soit le cas de Rom Houben. http://www.youtube.com/watch?v=h9x9VDdc6do&feature=player_embedded http://jacquelinewaechter.blogspot.com/2009/11/locked-in.html Communication facilitée démasquée (suite et fin? cliquez ci-dessous) http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1336

lundi 23 novembre 2009

31 traumatisés crâniens classés par SEG POS MARCHE


30 traumatisés crâniens classés par capacités segmentaires croissantes. (Seg) Moyenne d'âge 28 ans Bilan effectué 8 ans en moyenne après la lésion Au dessous de 50% de capacités segmentaires: SEG POS MAR décroissant. Le score de positions (Pos) est inférieur au Seg. La marche (1km parcouru en 12' = 100% ) est inférieure au Pos
DE 50 à 70 % SEG POS MAR hétérogènes. 8 personnes (du 7 au 19) ont les capacités de marche nettement inférieures aux capacités segmentaires et posturales à cause de l'ataxie. Au dessus de 70% de capacités segmentaires : Seg Pos Mar croissant: les capacités de marche ont tendance à être supérieures aux capacités de positions qui sont supérieures aux capacités segmentaires.

dimanche 22 novembre 2009

L'ESTRAPADE

L'estrapade était un supplice moyenâgeux, on jetait le "patient" (le client du bourreau) dans le vide avec les mains attachées dans le dos.
Les jeunes cérébro lésés ont parfois une hémiplégie d'un côté et un syndrome cérébelleux de l'autre. Il devient dès lors très difficile de les rééduquer à la marche. L'estrapade est une bonne auto posture qu'ils peuvent s'infliger:
- la personne est debout accrochée à deux sangles prises en poignées de trapézistes et maintenues par des bandes adhésives.
- elle peut ainsi s'exercer à marcher d'avant en arrière sans risque de chute
- elle peut s'exercer à shooter et à créer un déséquilibre rattrapé
- elle peut s'entraîner à descendre accroupi et se relever
- elle peut s'exercer à descendre à genou et se relever
- elle acquiert ainsi le sens de la symétrie et elle étire en même temps son bras spastique

Qui êtes-vous ?

Nous sommes huit kinésithérapeutes bordelais, nous voulons promouvoir la rééducation neurologique en libéral. Francis Laurent.